Quand les tatouages ​​ont-ils besoin de soins médicaux ?

L'effet secondaire le plus courant associé aux tatouages ​​est une inflammation mineure de la peau. Cependant, chaque fois que la barrière naturelle de la peau est atteinte, il existe un risque d'infection. Les tatouages ​​qui provoquent des symptômes graves ou des douleurs qui persistent pendant plus de quelques jours ou semaines sont souvent infectés et nécessitent des soins médicaux.

Signes et symptômes des infections causées par les tatouages

Lorsqu'ils sont réalisés par des artistes renommés et dans un salon doté d'équipements modernes, les tatouages ​​ne provoquent généralement que douleur, inflammation et érythème. Il s'agit d'une réaction normale, après quoi la sécheresse et les démangeaisons de la zone concernée peuvent survenir. Avec des soins et une hygiène appropriée, la plupart des nouveaux tatouages ​​guérissent complètement en quelques semaines.

Dans certains cas, les tatouages ​​peuvent être la source des infections qui nécessitent des soins et des traitements médicaux. Cela est particulièrement vrai pour les personnes dont le système immunitaire est affaibli ou qui sont allergiques à l'encre, aux pigments et à divers autres colorants. De plus, le tatouage dans des environnements inappropriés par des amateurs utilisant des outils de mauvaise qualité augmente le risque d'infection.

Les symptômes des infections associées aux tatouages ​​sont : fièvre supérieure à 38 degrés Celsius, douleur prolongée ou intense, inflammation et rougeur, lésions cutanées qui éliminent les fluides blanchâtres ou jaunâtres, douleurs musculaires ou généralisées, soif extrême et constante, diarrhée, nausées et vomissements.

Quelles sont les causes des infections de tatouage ?

La plupart des infections associées aux tatouages ​​surviennent parce que la protection offerte par la peau a été altérée, permettant aux germes de pénétrer à l'intérieur. Le tatouage peut également provoquer des infections en introduisant certaines substances infectieuses ou allergènes dans la peau ou le sang.

Options de traitement

La plupart des tatouages ​​réalisés par des professionnels ne produisent qu'une inflammation mineure et la glace peut aider à les soulager. Les médicaments anti-inflammatoires peuvent également atténuer la douleur et l'inflammation ressenties après le tatouage. Les symptômes de réactions allergiques mineures peuvent être gérés en prenant des antihistaminiques.

En cas d'infections cutanées mineures, des crèmes, des pommades ou même des antibiotiques oraux sont recommandés. Si des conditions plus graves, telles que des infections virales, sont suspectées, un petit échantillon de tissu peut être prélevé dans la zone touchée pour examen en laboratoire et diagnostic.