Instagram: quand recourir au shadowban ?

L’application Instagram regroupe un important nombre d’utilisateurs. Chaque jour une nouvelle personne s’ajoute à cette masse. Face aux problèmes que créent certains utilisateurs incorrects, la plateforme s’est dotée d’une fonction spéciale. Le shadowban désigne cette nouvelle option. Il freine certaines pratiques allant à l’encontre des principes du réseau social. Et cet article en parle et précise à quel moment s’en servir.

Que savoir du shadowban sur Instagram ?

Le shadowban est une fonction de restriction dont un utilisateur peut se servir contre un autre. Pour vous informer plus amplement sur la question, visitez ici. En fait, l’option s’offre à tout utilisateur d’en mettre un autre en shadowban. Il permet d’écarter cette personne de ses amis sur la plateforme. Les gens qui en sont victimes font soit un usage abusif du réseau ou un partage de contenu interdits. C’est le signalement de leur activité par d’autres utilisateurs qui permet de les identifier pour les passer en shadowban. Une fois dans cette position le mauvais utilisateur subit des sanctions qui limitent sa visibilité sur le réseau sans qu’il ne le sache. L’objectif est de l’empêcher de continuer son activité malsaine à travers Instagram.

Le shadowban sur Instagram s’utilise quand ?

Le shadowban est une option qui ne s’utilise pas en toute circonstance. Ce n’est pas un outil conçu pour permettre à des utilisateurs de s’en prendre à un autre. C’est dire qu’il n’est pas question de faire mettre une connaissance en shadowban pour son propre plaisir. Au contraire, l’objectif est de signaler le partage de vidéos ou de photos respectant les règles de la plateforme. De plus, entre utilisateurs, les rapports doivent être les meilleurs. Les messages de haine et violences sont bannis. En cas où des personnes effectuent une utilisation fantaisiste des réseaux, ils seront sanctionnés.