Les particularités du nouvel « air force one »

Après 30 ans d’utilisation de l’actuel « Air Force One », le président américain Donald Trump a jugé opportun de commander un nouvel « Air Force One ». Quels sont les changements qui seront constatés sur ce nouvel avion qui sera construit par Boeing ?

Un « Air Force One » aux couleurs nationales

Le changement perceptible qui sera observé sur cet appareil reste la peinture. Alors que les « Air Force One » utilisés jusque-là sont coloriés en bleu blanc, ce nouvel avion présidentiel verra une autre couleur s’ajouter et ça serait la couleur rouge. Cet appareil sera donc aux couleurs du drapeau national des États unis.

Étant l’appareil qui transporte le président de la première puissance mondiale, « Air Force One » reste un appareil bien particulier. Même en volant dans les airs, la construction de cet appareil permet au président de jouir de toutes ses prérogatives tout comme s’il était au bureau « Ovale » de la Maison-Blanche. Cet avion possède naturellement une cabine médicale. Il permet même au président de déclencher une frappe nucléaire si le besoin se fait sentir.

Un contrat bouclé à 3,9 milliards de dollars

En réalité, le projet de la fabrication d’un nouvel « Air Force One » date depuis l’ancien président démocrate Barack Obama. Sauf que ce dernier n’a pas eu le temps de conclure le contrat avant son départ. Selon les négociations de l’ancien président, le contrat doit coûter plus de 4 milliards de dollars. Une somme remise en cause par Donald Trump qui avait demandé au géant aéronautique Boeing à revoir sa copie. Finalement le projet a été arrêté à 3,9 milliards de dollars. Une prouesse que l’actuel président a bien venté en son temps.

Selon les termes de ce contrat, Boeing devrait livrer deux 747-8 à l’Etat américain. Et vu les caractéristiques projetées, ces appareils seront plus grands et plus modernisés. Ils consommeront moins de Kérosène et seront plus rapides.