Les facteurs qui influencent le taux de change

Pour déterminer la valeur d’une devise par rapport à une autre, cela dépend du taux de change entre les deux devises. Et le taux de change s’évalue en prenant en compte plusieurs facteurs qui influent directement sur la santé économique du pays concerné. C’est pourquoi les investisseurs et les autorités monétaires ont un regard régulièrement tourné sur cet élément. Voici quelques facteurs qui influent sur le taux de change.

La croissance économique

Lorsque le Produit intérieur brut (PIB) est en progression, cela signifie que votre économie de ce pays se porte bien. Et ceci arrive lorsque les principaux secteurs de l’économie présentent de bons chiffres. Cette situation attire les investisseurs, puisque le taux d’intérêt est élevé. Les devises du pays concerné seront achetées et vendues dans les pays dont la croissance économie est faible. Ainsi votre taux de change monte sur le marché financier.

L’évolution de la dette publique

La dette publique n’est autre chose que les engagements pris par un pays auprès des partenaires financiers. En réalité, emprunter de l’argent n’est pas une mauvaise chose en soi, mais c’est plutôt la destination de l’argent qui retient les attentions. Si les emprunts sont destinés aux investissements, cela est plus rassurant et met plus en confiance les investisseurs. Par contre, si l’argent emprunté doit servir à rembourser le taux d’intérêt d’autres emprunts contractés dans le passé, cela met les investisseurs dans le doute.

De même, l’évolution de la dette s’évalue par rapport au PIB. Si la dette de votre pays est élevée, cela ne fait pas votre affaire, puisque les partenaires mettront en doute votre capacité de remboursement. Et cette méfiance peut causer une inflation.

L’inflation

De façon générale, l’inflation est un mauvais signe pour votre taux de change. Et si elle se présente, la meilleure manière est de la combattre tôt. Certes, si l’inflation est dans une proportion inférieure, celle-ci favorise la croissance interne et baisse le taux d’intérêt de votre dette publique. En revanche, si l’inflation est trop élevée, elle plonge l’économie dans une récession.