Covid-19 : ce qu’il faut savoir sur le nouveau vaccin Moderna

Après plusieurs mois d’attente, les remèdes contre le covid-19 se succèdent. Après Pfizer, c’est une autre firme pharmaceutique américaine, Moderna qui annonce avoir fabriqué un vaccin contre ce virus qui dicte sa loi au monde depuis décembre 2019. Quel est le taux de fiabilité de ce vaccin et comment fonctionne-t-il ?

Le vaccin mRNA-1273 est-il fiable ?

En réalité, le vaccin mRNA-1273 de Moderna n’est pas si nouveau que ça. La première annonce concernant ce vaccin a été déjà faite depuis mars 2020. Mais son injection ne pourra pas être autorisée si sa fiabilité n’est pas encore attestée. Ce vaccin vient de franchir la phase 3 des essais cliniques et d’après le communiqué de presse publié le 16 novembre 2020 par l’institut, l’efficacité de ce produit est prouvée à 94,5%.

Pendant les essais cliniques, près de 30000 personnes ont reçu l’injection dont 95 sont porteurs du virus. Dans le lot des porteurs, 15 personnes âgées de 65 ans ont été ciblées, ainsi que 20 sujets provenant de différentes ethnies. Selon les résultats, il est approuvé que mRNA-1273 reste bien efficace contre la prévention de ce virus, mais avec quelques effets secondaires tels que la fatigue, les maux de tête, la myalgie et des douleurs.

Les avantages du vaccin mRNA-1273

En ce qui concerne sa composition et son fonctionnement, ce vaccin reste identique à celui développé par Pfizer. Ce sont deux vaccins dont la fabrication est basée sur l’ARN messager. Cependant, le mode de conservation diffère.  Contrairement à Pfizer qui doit bénéficier d’une température de -70°C, le vaccin de Moderna peut supporter une température ambiante de 2 à 8°C pendant 30 jours. Mais au-delà de ce délai, vous devez le conserver entre -15° et -20°C, ce qui voudra dire que ce vaccin peut être gardé dans un réfrigérateur.

Dans les prochains jours, la firme compte adresser une demande d’autorisation de distribution urgente à Food and Drug Agency (FDA) qui est l’agence américaine des denrées alimentaires et des médicaments afin de démarrer la première campagne de vaccination aux États-Unis.